Vous êtes ici : Accueil > Lycée Professionnel > Projets Culturels > Fred Duval, un des plus grands scénaristes français de bande dessinée.
Publié : 8 mars
Format PDF Enregistrer au format PDF

Fred Duval, un des plus grands scénaristes français de bande dessinée.

Fred Duval, premier auteur invité

« Prix du talent littéraire normand »

La troisième édition du « Prix du talent littéraire normand » mis en place au lycée professionnel a débuté lundi avec la venue du Rouennais Fred Duval, un des plus grands scénaristes français de bande dessinée.
Pour la troisième année consécutive, le lycée professionnel Aristide Briand et ses classes de terminales bac professionnel (ainsi que trois élèves de terminale L de la structure du micro-lycée) mettent en place, dans le cadre de l’aide personnalisée, un prix littéraire. Trente élèves volontaires doivent lire dans l’année cinq ouvrages écrits récemment (moins de deux ans) par des auteurs normands actuels qui s’engagent à venir à la rencontre de ces élèves. En fin d’année, le jury d’élèves élit son livre préféré et remet à l’auteur le prix du "Talent littéraire normand". La 1ère édition avait décerné le prix à Frédéric Veille, journaliste sur la radio RTL, pour son ouvrage, La Rue était mon lit. L’an dernier le prix a été remis (à une voix près) à Michel Bussi pour son polar, N’oublier jamais.

Fred Duval en toute franchise
Cette année, le premier auteur à venir rencontrer les élèves est le Rouennais scénariste de BD, Fred Duval pour son dernier ouvrage paru au mois d’avril, intitulé, Nom de code : Martin (Tome 1, opération Constantine). Scénariste français très connu dans le monde la BD, Fred Duval y raconte l’Algérie d’aujourd’hui, toujours en prise avec son passé (La décolonisation de l’Algérie est au programme du bac professionnel en histoire). La rencontre a eu lieu lundi 21 novembre au CDI de la cité scolaire. Fred Duval a expliqué sa passion devenue son métier, pour l’écriture de scenarios de BD, répondant avec franchise aux questions des élèves portant aussi bien sur ses partenariats avec les dessinateurs, les sources utilisées pour écrire ses histoires, que sur ses revenus tirés de ses publications.
« Pourquoi ne pas écrire des romans ? »
Fred Duval a notamment beaucoup insisté sur le rôle de l’école et de ses cours de français dès le collège qui lui ont fait découvrir la littérature et le théâtre de Molière auquel il voue depuis une passion sans bornes, au point d’avoir adapté Tartuffe, en BD toujours. D’ailleurs « pourquoi choisissez-vous toujours d’écrire pour le BD et jamais un roman ? », a demandé une des élèves. Regard surpris de Fred Duval pointant là une « excellente question ». «  Mais parce que je n’ai jamais écrit autre chose que de la BD. Et puis je n’ai pas le temps de me consacrer à un roman. Mais peut-être qu’un jour je m’y lancerai », conclua-t-il avec un sourire amusé.
La rencontre s’est achevée avec de nombreuses dédicaces à signer aux élèves et avec une interview de l’auteur par la radio ébroïcienne « Principe actif », partenaire du micro-lycée et désormais du prix du talent littéraire normand.

Frédéric Seaux
Professeur coordonnateur
Thème graphique adapté de Corporate Office sous licence Creative Commons Attribution 2.5 License